Suivez-nous   
Accédez
à votre compte
 
 
| Marthe Robin | Les Foyers de Charité | La communauté de Tressaint |
   
   
 

 

 
    Accueil > Les Foyers de Charité et Marthe Robin
 
Les actualités
Le colloque
"Oser l'Espérance"
Les témoignages
La communauté
Le trombinoscope
La vidéothèque
Les coordonnées
Prier avec nous
Les Foyers de Charité
et Marthe Robin
 
 
POUR EN SAVOIR PLUS
Connaître Marthe Robin
Découvrir les Foyers
de Charité
 
 
Les Foyers de Charité
et Marthe Robin
   

Les Foyers de Charité sont présents aujourd’hui dans plus de 40 pays; actuellement, il y en a 12 sont en France.

Depuis 75 ans, des hommes et des femmes quittent leur situation pour vivre dans les Foyers de Charité, partager une vie de famille, de prière et de travail au service des retraitants et de l'évangélisation.

 

L'Œuvre des Foyers de Charité est reconnue par le Conseil Pontifical pour les laïcs comme Association privée internationale de fidèles de droit pontifical.

 

Marthe Robin et le Père Georges Finet
à l'origine des Foyers de Charité

Marthe Robin est née le 13 mars 1902 à Châteauneuf-de-Galaure (Drôme). Son milieu familial est peu croyant, ses parents sont de modestes paysans.

Cependant, jeune, Marthe pense se donner totalement à Dieu au Carmel. A l'âge de 16 ans, elle est touchée par l'épreuve de la maladie. C'est la révolte et le dépouillement sous toutes ses formes. Elle sait qu'elle ne guérira pas.

" J'ai beaucoup lutté, je ne souhaite à personne de lutter comme j'ai lutté."

En 1928, à la fin d'une mission paroissiale, un prêtre vient visiter Marthe dans sa chambre de "la Plaine". Elle se confesse et communie. Sa vie connaît un tournant décisif. Elle comprend que ses souffrances, vécues avec Dieu et offertes, peuvent être fécondes.

" Après des années d'angoisse, après bien des épreuves physiques et morales, j'ai osé, j'ai choisi le Christ ", dit-elle. Elle entre dans une espérance nouvelle.

Marthe puise dans la prière et dans l’Eucharistie force et rayonnement. Son union à Dieu devient telle qu'elle est associée aux souffrances du Christ dans sa Passion et la revit dans sa propre chair.

En 1933, elle demande l'ouverture d'une école chrétienne à Châteauneuf. La prière des enfants prépare la naissance des Foyers. Le 10 février 1936, Marthe Robin rencontre pour la première fois le Père Finet à qui elle demande de prêcher à Châteauneuf-de-Galaure la première retraite spirituelle. Ainsi naît l'Œuvre des Foyers de Charité.
           
Marthe manifeste une grande disponibilité : elle accueille dans sa chambre avec bonté, bienveillance et compassion. Pourvue de bon sens, d’humour et d’intelligence, elle a une prodigieuse mémoire du cœur qui surprend et émeut. Chaque visiteur est reçu comme unique.

Marthe travaille pour le renouveau de l’Eglise. Beaucoup de prêtres et de consacrés trouvent près d’elle une lumière dans le discernement de leur vocation et un soutien dans leur engagement. Elle sait poser les bonnes questions. Elle encourage plusieurs fondateurs de communautés nouvelles.

Elle meurt le 6 février 1981, elle continue sa mission :

" Au ciel, je serai proche de ceux que j'aurai aimés, je les guiderai à Jésus ;
je continuerai ma belle mission de faire aimer l'Amour."

     
 
 
Ensemble, pour vivre et annoncer
l'évangile
 
coordonnées | infos pratiques | comment venir | mentions légales
| © adn 2012 |