Suivez-nous   
Accédez
à votre compte
 
 
| Marthe Robin | Les Foyers de Charité | La communauté de Tressaint |
   
   
Le silence
ne donne pas Dieu
mais Dieu
se donne dans le silence
.
Marthe Robin
 
    Accueil > Découvrir > Goûter au silence et à l'interiorité
 
Goûter au silence
Trouver des repères
Reposer son âme
Prier et méditer
Être accompagné, écouté
Votre première retraite
Peur du silence ?
J'avais complètement oublié en arrivant à Tressaint que la retraite se passait en silence. Mon appréhension était plutôt de savoir écouter, laisser toute leur place aux autres, moi qui parle trop !

Et j'ai découvert que le silence n'est pas du tout pesant.
J'ai passé la semaine sans savoir qui sont les autres, sans rien dire de moi,
sans parler du travail,
sans entendre parler
de leur santé ou de leurs raisons d'être venus ici.

Les relations
ne sont plus les mêmes.
Ce silence donne une très grande liberté, il nous rend plus attentif aux personnes, attentif autrement,
dans la simplicité
du regard retrouvé.
 
Goûter au silence et à l'intériorité
   
La retraite se vit dans le silence
qui favorise le repos de l'être tout entier
et la discrétion mutuelle entre les retraitants.

Au départ, le silence peut faire peur car nous ne sommes pas habitués à cette absence de bruits. Au fur et à mesure, nous pouvons découvrir que ce silence est "habité".
 

Il est l'espace privilégié
qui permet de descendre en nous-même pour :

- mieux nous connaître,
- nous ouvrir aux autres,
- accueillir Dieu.

Entrer dans le silence, c’est se déconnecter : couper son portable, son ordinateur. C'est apprendre à se taire pour écouter ce qui nous habite et accueillir l'inattendu.

Il faut parfois plusieurs heures ou plusieurs jours pour entrer dans ce silence extérieur qui mène au silence intérieur.

Un prêtre ou un membre de la communauté peuvent vous aider à vivre ce chemin d'intériorité.

 

pour aller plus loin...

"De toute façon, dans le monde complexe et varié de la communication, l'attention d’un grand nombre se concentre sur les questions ultimes de l'existence humaine : Qui suis-je ? Que puis-je savoir ? Que dois-je faire ? Que puis-je espérer ?

Il est important d’accueillir les personnes qui formulent ces interrogations, en ouvrant la possibilité d’un dialogue profond, fait de parole, de confrontation, mais également d'invitation à la réflexion et au silence.

Parfois, celui-ci peut être bien plus éloquent qu’une réponse hâtive et permettre à qui s’interroge de descendre au plus profond de lui-même et de s'ouvrir à ce chemin de réponse que Dieu a inscrit dans le coeur de l'homme."

Benoît XVI - 20 mai 2012
46ème Journée mondiale des communications sociales
"Silence et Parole : chemin d’évangélisation."
     
 
 
Ensemble, pour vivre et annoncer
l'évangile
 
coordonnées | infos pratiques | comment venir | mentions légales
| © adn 2012 |